Home

Sitemap

Imprint

Contact

Cloos S.A.

 


Select your language:




Matières premières récupérables

Vidéo du: 16.10.2008

...vers la vidéo


33, Route De Belval
Boite Postale 71
L-4001 Esch-Sur-Alzette

Tel.: +352 57 03 73 - 1
Fax: +352 57 03 73 - 209
info@cloos.lu


Produits et services

„Freintes“


Définition
Les « freintes » sont des résidus de mitraille » en provenance des wagons chargés de mitrailles pour l’alimentation des fours électriques d’ArcelorMittal. En effet, la livraison des ferrailles valorisées par l’industrie sidérurgique se fait généralement par wagons de chemins de fer. Or, le processus de déchargement de ces wagons par aimant ne permet pas de les vider complètement. L’objectif visé est le recyclage total de ces freintes : « Zero Waste - Zero Cost »


Histoire
En 2002 ProfilARBED et ARES (groupe ARCELOR) ont signé avec CLOOS un contrat pour le traitement de leurs freintes. Le développement de ce projet était fondé sur un problème environnemental en Europe, résultant de la transition de la filière haut fourneau vers la filière four électrique de la sidérurgie européenne: quelque 120 000 tonnes de ces résidus de wagons étaient stockées sur divers sites au Luxembourg, alors que la production européenne se chiffrait à environ 1.000.000 de tonnes par an.

Jusqu’à tant que CLOOS développe son installation de traitement, il n’existait aucune solution au niveau de la Communauté européenne pour changer la gestion de ce genre de déchets mélangés en un concept écologique et économique.

Processus
Les freintes en provenance des différents sites sont acheminées par camion pour entre-stockage sur des surfaces asphaltées, avant chargement pour pré-traitement dans l’installation spécialement conçue à cet effet. Les grandes particules de fer sont alors enlevées par séparateur magnétique. Ce fer est repris par l’industrie sidérurgique pour réutilisation dans ses fours électriques. La fraction restante est ensuite séparée par criblage en trois fractions : 0/60, 60/100 et 100/350. La plus grande fraction 100/350 est décomposée par triage manuel en bois, plastiques, ferrailles, matières non ferreuses et pierres pour recyclage. La fraction moyenne 60/100 est traitée dans une installation modifiée existante et séparée en fer, non-ferreux, fractions légères destinées à l’incinération et pierres (recyclage). Ce traitement est le même pour la fraction fine 0/60. Au cours du processus, les très fines particules sont séparées en fines stériles et en fines magnétiques. Les différentes matières sélectionnées sont ensuite valorisées par des sociétés spécialisées.


< Retour